dimanche 22 janvier 2017

> Le tribut par Rochette et Legrand

BLOG-NOTE DE LECTURE :
Le tribut par Rochette et Legrand — Éditions Cornélius, 2016


Je viens de refermer Le tribut publié — enfin — en intégralité par les Éditions Cornélius, plus de 20 ans après sa création…
Sans aucun détour cette histoire fait partie des incontournables, voire des chef-d'œuvres du genre pour qui reste attaché à la lecture d'histoires de Science-Fiction !
J'avais lu à sa sortie le premier volume édité par Casterman publié dans l'excellente Collection Studio - (A Suivre),  pourtant intégré dans une série, "L'or & l'esprit, tome 1, Le tribut" et avais été déjà subjugué par ce véritable récit de véritable de Science-Fiction…

Rochette + Legrand —  Le Tribut L'or et l'esprit
Editions Casterman 1995

Cornélius pallie parfois les errances éditoriales de Casterman de la fin du XXème siècle — on peut se remémorer ses débuts avec le grandiose Péplum de Blutch —  et sort ce gros beau livre, qui reprend le tome 1 et sa suite, qui n'avait jamais été publiée que dans les pages du mensuel (a suivre), augmenté d'un épilogue qui conclut— enfin — l'histoire…

Rochette + Legrand —  Le Tribut Intégrale
Editions Cornélius 2016

Le livre est très beau dans la forme, et si ce dos toilé bleu roi m'a un peu surpris de prime abord (peut-être parce que de la même couleur qu'une réédition de La patrouille des Castors ?), il prend sens dès la première page, avec la nouvelle gamme couleurs mise en forme pour cette nouvelle édition : "Il faisait bleu …".

Rochette + Legrand —  Le Tribut Intégrale
Page 1 — Editions Cornélius 2016

Les couleurs ont été entièrement refaites, remastérisées dirait-on si l'on était dans le domaine de la Musique, et sont plus en aplat que le travail réalisé pour la première édition…

Rochette + Legrand —  Le Tribut Intégrale
Page 7 — Editions Cornélius 2016

Rochette + Legrand —  Le Tribut 
Page 7 — Editions Casterman 1995
Camaïeu de gris qui rappelle Le Transperceneige

La Terre, et sa toute nouvelle démocratie fédérale née d'une très récente guerre civile et reflet de son expansion coloniale à travers la galaxie, est en guerre avec les Autres, et semble perdre pied un peu partout à travers son Empire démocratico-galactique, défaite après défaite, face à un adversaire indiscernable, voire innommable…
L'espoir des scientifiques chargés de trouver des moyens de vaincre les Autres, et préserver les colonies terriennes, se trouverait sur cette étrange planète inhospitalière, dans laquelle les soldats envoyés en mission à la recherche d'une nouvelle source d'énergie, s'enlisent et perdent la vie les uns après les autres face aux nombreuses et mystérieuses menaces qui les entourent et dépassent leur entendement …
Tout se précipitera et basculera dès lors que l'un de ces soldats rencontrera pour la première fois la forme de vie télépathe qui vit en symbiose avec cette planète…

Rochette + Legrand —  Le Tribut Intégrale
Page 13 — Editions Cornélius 2016

Beaucoup d'autres points pourront être dissertés à loisir pour déterminer ce que les auteurs ont peut-être recherché  dans ce récit de science-fiction absolument sans égal dans la Bande Dessinée…
Je ne m'arrêterai qu'à cet aspect, si ancré en nous, résidant dans cette volonté farouche de l'espèce humaine de coloniser et détruire d'autres cultures pour ses propres intérêts immédiats…
Le parallèle avec notre propre Histoire est très présent, comme peut-être sous-jacente la critique de toutes les colonisations faites par l'Homme au fil des siècles…

Le tribut est un véritable récit de Science-Fiction, tel que les lecteurs de romans du genre peuvent avoir eu le plaisir d'en lire, et, est très éloigné de la Science-Fiction actuelle dominante dans le paysage de la Bande Dessinée francophone.
Le dessin est noir, sombre, nerveux : le pinceau de Rochette semble s'être imbibé du contenu de sa bouteille d'encre de Chine, et permet de ressentir davantage encore le côté sombre et dangereux de cette planète, mais aussi l'humidité et les sols spongieux sur lesquels les soldats sont obligés d'avancer péniblement  dans les zones qui leur sont désignées. 
Les couleurs des pages du Tribut sont en aplat, avec des dominantes qui permettent de ressentir  l'atmosphère du monde qui les entoure : cela est bien éloigné de toutes ces séries de (sous) science-fiction ici ou là, qui se prennent tellement au sérieux et "valorisées" par des mises en couleurs dissimulant les vides intersidéraux du dessin et des scénarios à rallonges, par des effets Photoshop® redondant et bling bling : "Regardez mes effets de baguette magique… et là, ceux en dégradés avec quelques rendus finaux en 3D Sketchup !!!"…
S'il est regrettable que la Bande Dessinée francophone de Science-Fiction — à quelques rarissimes exceptions qui confirment toujours la règle — soit devenue un genre formaté au possible, post cinéma hollywoodien, n'utilisant que des formules éculées du space opera, matinées de cyber machin quelque chose, il arrive, parfois, grâce à des récits comme Le tribut qu'une alternative impressionnante soit offerte aux lecteurs…

À ma première lecture du volume édité par Casterman, j'avais très vaguement pensé au roman d'Orson Scott Card, La Stratégie Ender (le roman, pas le film récent qui est une immonde daube hors sujet) par la toile de fond du récit : cette guerre interstellaire que la Terre semble perdre face à un ennemi avec lequel il est impossible de communiquer…
Mais toute comparaison s'arrêtait là, dans la mesure où Legrand et Rochette ont créé bien autre chose, et ce qui doit être l'un des rares romans graphiques de Science-Fiction en Bande Dessinée !

Je me suis souvent demandé si le lectorat de  Bande Dessinée aime vraiment la science fiction (parfois, je me demande aussi si certains aiment vraiment la Bande Dessinée, hormis comme prétexte leur permettant de déblatérer en permanence ?) davantage encore dans ce qu'elle peut amener de différents et alternatifs en tant que genre à part entière…
Valérian a été l'ambassadeur des Ombres, mais n'est plus que l'ombre de lui-même depuis Brooklyn station - Terminus cosmos, et les autres grands classiques ne sont plus que des… classiques, des récits issus des premières années de Métal Hurlant, de Major Fatal aux œuvres de Druillet, en passant par Les naufragés du temps, John Difool, Nikopol
Le succès récent des diverses séries créées par Leo, ou l'incursion de Bourgeon avec Lacroix (d'ailleurs déjà présent dans les pages de Métal Hurlant) dans le genre avec Le cycle de Cyann sont plutôt intéressants, même si le trait est plus lisse et propret que l'univers obscur du Tribut de Rochette et Legrand.
Il n'y a guère que Frédérik Peeters — avec Lupus ou Aâma — qui reste le plus convaincant dans son approche très intéressante de la Science Fiction…
On peut tout de même trouver des points communs entre ces Univers, dans la difficulté absolue qui réside à pouvoir / savoir créer et dessiner — et faire vivre — une vision graphique cohérente de ces nouveaux mondes de Science-Fiction : il est extrêmement complexe et hasardeux de représenter visuellement l'indicible, peut-être davantage que se limiter à la seule description littéraire de ce terme, même avec le plus grand talent du monde, consistant de permettre au lecteur d'en faire remonter sa propre visualisation du plus profond de son imaginaire…
Faune, flore — et tout ce qui constitue un monde nouveau,  un univers qui vit — font indéniablement partie de ce qu'il y a de plus complexe à rendre crédible graphiquement : bien davantage que tel ou tel modèle de voiture, ou que dessiner toutes les pierres et fissures de tel ou tel château !

Rochette + Legrand —  Le Tribut Intégrale
Page 11 — Editions Cornélius 2016

Parce que la science fiction ne se limite pas à des vaisseaux spatiaux pompés sur les recherches graphiques de Syd Mead ou de la NASA, à des rayons lasers et des voyages  / poursuites dans l'hyperespace, si vous êtes vraiment lecteur de Science-Fiction et, si ce genre vous intéresse dans son immense diversité littéraire, nul doute que vous trouverez dans Le tribut de quoi satisfaire vos envies de lectures de ce genre qui ne demande depuis toujours qu'à développer la même richesse en Bande Dessinée que dans sa forme littéraire
Il appartient dorénavant aux lecteurs curieux et passionnés de chercher, et trouver, des lectures de ce type, dans un genre déjà bien éprouvé, voire, parfois, bien éprouvant  !?…

Et, si cela n'est pas encore fait, je ne peux que conseiller de se plonger irrémédiablement dans les pages de ce Tribut de Rochette et Legrand édité par Cornélius, et découvrir un autre Univers novateur, qui suspendra au fil des pages le Temps qui nous entoure : ce qui demeure le propre des vrais Créateurs de Mondes de la Bande Dessinée !


Valéry Ponzone





samedi 21 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Stanislas

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Une giclée de carte de vœux de Stanislas pour les yeux : parce qu'il le vaut bien !!??

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en photocopie — 1990

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en photocopie — 1996

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en photocopie — 1998
Imprimée par mézigue : cadeau pour l'auteur

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en photocopie — 1998

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en photocopie + quadri — 1998
Imprimée par mézigue : cadeau pour l'auteur

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en sérigraphie — 2000
Imprimée par mézigue : cadeau pour l'auteur

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en sérigraphie — 2000
Imprimée par mézigue : cadeau pour l'auteur

Stanislas pour ses vœux personnels
Impression en photocopie — 2003

Stanislas pour la Librairie Super Héros
Impression en sérigraphie — 1994

Stanislas pour Valéry Ponzone
Impression en photocopie — 1994
Projet refusé !

Stanislas pour Valéry Ponzone
Impression en offset — 1994

Stanislas pour Valéry Ponzone
Dessin original à l'encre de Chine  — 1994

Stanislas pour Valéry Ponzone
Impression en offset  — 1998

Stanislas pour les Éditions Reporter
Impression en sérigraphie — 1998

Stanislas pour une société d'urbanisme
Impression en sérigraphie — 2000
Imprimée par mézigue : cadeau pour l'auteur

Stanislas pour les Éditions Reporter
Impression en sérigraphie — 2000

Stanislas pour la Librairie La comète de Carthage
Impression en sérigraphie — 2000
Problème d'impression — non utilisée

Stanislas pour la Librairie La comète de Carthage
Impression en offset (ton direct) — 2000
300 exemplaires numérotés et signés

Stanislas pour les Éditions PLG
Impression en quadrichromie — 1989 

Stanislas pour les Éditions PLG
Impression en quadrichromie — 2016



Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone


vendredi 20 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Bilal

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Et Bilal ? … Voici une carte de vœux faite pour les Éditions Escale à Paris pour l'année 1994…
J'ai d'autres cartes de vœux, pas de raison particulière pour montrer celle-ci plutôt que les autres, sinon que je trouvais amusant à l'époque que Bilal dessine ces transporteurs

Bilal pour les Editions Escale à Paris
Impression en quadrichromie — 1994





Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone



jeudi 19 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Colman

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Puisque je parlais de Serge Clerc, et, de sa très belle carte de vœux de l'année 1983 pour les Éditions Magic Strip, j'en profite pour en montrer deux autres de Stephan Colman, pour les même Éditions Magic Strip, pour l'année suivante…
La première est dans l'esprit graphique ricainisant de cette très bonne histoire publiée dans la splendide collection Atomium  58 chez Magic Strip : White le choc
Très bonne histoire : surtout pour tout ceux qui aiment Alex Toth et  son histoire Daddy and The Pie   / Papa et Pie

Colman pour les Editions Magic Strip
Impression en quadrichromie — 1984

Colman pour les Editions Magic Strip
Impression en quadrichromie — 1984




Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone


mercredi 18 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Serge Clerc

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Quelques cartes de vœux de Serge Clerc : la première pour Magic Strip aurait pu prendre sa place dans mon billet sur L'art de la palissade en bois dans l'œuvre graphique de Yves Chaland, avec ce que l'on peut distinguer à l'arrière plan…
La meilleure période graphique du Dessinateur Espion® : son trait d'encrage me faisait rêver à cette époque : une souplesse et une élasticité hors du commun…
Des détails aussi décalés que les courbes des vêtements ou ces grandes baies vitrées : il ne manque dans ce dessin qu'une pin-up à poitrine génér avec décolleté plongea sensuelle au possible, et ce côté jazz rock si sonore…

Serge Clerc pour les Editions Magic Strip
Impression en quadrichromie — 1983

Serge Clerc pour les Editions Les Hummanoïdes Associés
Impression en quadrichromie — 1986

Une carte de vœux pour l'ODA. Mais qu'est-ce donc que ce machin là ?… C'était l'organisme qui gérait les Pages Jaunes à cette époque vintage
Hé oui : les Pages Jaunes, c'était la fête permanente : cotillons et cadeaux à tire larigot !!!…
Je ne peux que les remercier a posteriori, tant elles m'ont servi pour récupérer plein de collectors publicitaires de Bande Dessinée, chroniqués dans les diverses revues de BD, sans oublier une pensée très émue pour son complément hautement technologique : le Minitel® !!!…
Les gens rient bêtement, mais qu'il y avait-il d'autres similaire à l'époque ?… Rien.
Cela dit, revoyant cette carte, il faut bien que je m'avoue que je conserve de ces trucs…

Serge Clerc pour l' ODA
Impression en quadrichromie — 198?

La grande classe pour les vœux personnels de l'artiste en cette année 1995 avec un livret de 24 pages sur un beau papier ivoire, d'un format 15 x 21 cm avec image couleur collée sur la couverture… Tirage intégralement signé par Serge Clerc dont quelques poignées étaient accompagnés d'une image en couleur supplémentaire : mazette ! Quel luxe !… L'auteur ne reculait vraiment devant aucun sacrifice cette année là, pour souhaiter ses vœux de la meilleure des façons !!!…

Serge Clerc pour ses vœux personnels
Quelques résolutions — 175 ex. numérotés et signés
Impression en offset — 1995

En 2002, on revient à la photocopie sur papier beige…

Serge Clerc pour ses vœux personnels
Impression en photocopie — 2002




Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone


mardi 17 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Ted Benoit

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Cette planche inédite de Ray Banana pour Quick (le dessin de sapin de Noël ne doit pas être de Ted Benoit !?) a été faite pour souhaiter les Meilleurs Vœux de Quick pour l'année 1991, "dans les règles de l'art"…
Amusant.
À mon humble avis, dans "les règles du lard" eut été plus approprié…

Ted Benoit pour Quick
Impression en quadrichromie— 1991

Ted Benoit pour Quick
Impression en quadrichromie— 1991

En fait cette carte doit faire suite au Quick Place de la République à Paris entièrement décoré d'après des dessins de Ted Benoit : à l'origine, c'est Chaland qui aurait dû faire ce travail pour Quick…

Ted Benoit pour Quick
Impression en quadrichromie— 1991




Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone


lundi 16 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Mattotti

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Un dessin plein de joie et de couleurs avec cette carte de vœux de Lorenzo Mattotti pour un distributeur parisien, pour l'année 2001…

Mattotti pour Makassar
Impression en quadrichromie ou laser ? — 2001




Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone




dimanche 15 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Moebius

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Quelques cartes de vœux du plus grand artiste et dessinateur de Bande Dessinée français…
La première pour les Éditions Alain Littaye reprenaient deux dessins de ce chef-d'œuvre de poésie en Bande Dessinée qu'est Tueur de Monde, mais dans une version couleurs créée pour l'édition sous forme de portfolio qu'en avait fait Littaye à cette époque ancestrale…
"Que la Force soit avec vous !" : si on connait l'histoire du projet de film Dune de Jodorowsky et Moebius, quelques décennies plus tard, cela pourrait être pris avec ironie…
Mais tel n'était certainement pas le cas et plus à prendre au premier degré, sachant à quel point Star Wars a eu d'impact chez le plus grand nombre… même si c'est davantage le côté obscur de la Force qui l'a emporté chez trop de gens !
Mais il est vrai que la préface du portfolio était de Georges Lucas himself, maintenant que ma mémoire se réactive : la Force retrouve sa place et l'équilibre revient dans l'Univers…

Moebius pour les Éditions Alain Littaye
Impression en quadrichromie— 1984

Moebius pour les Éditions Alain Littaye
Impression en quadrichromie— 1984

Cette carte de vœux des Éditions Aedena reprend un des très beaux dessins composant le portfolio de la Collection Portable, Cristal édité par eux.
Cette année aedénique aurait-elle été leur dernière année d'existence ? Il me semble bien que tel fut malheureusement le cas…

Moebius pour les Éditions Aedena
Impression en quadrichromie— 1987

Moebius pour les Éditions Aedena
Impression en quadrichromie— 1987

Entre en jeu Starwatcher Graphics Inc. avec Stel et Atan venus tout droit de l'espace intersidéral pour atterrir aux USA et y défendre et / ou vendre pour être plus pragmatique, le travail de Moebius…

Moebius pour Starwatcher Inc.
Impression en quadrichromie— 1992

Un des dessins parmi les plus célèbres de Moebius : reprise de sa célèbre estampe imprimée en sérigraphie  et éditée par Aedena au début des années 80:  Starwatcher 2 pour cette carte de voeux réalisée par une imprimerie…

Moebius pour une Imprimerie
Impression en quadrichromie— 1995

Un homme sort du mur pour annoncer la bonne année dans ce qui semble être un jardin zen : pour les Éditions Stardom.

Moebius pour les Éditions Stardom
Impression en quadrichromie— 199?

La dernière carte de vœux fut faite par les Éditions Les Humanoïdes Associés pour l'An 2000 : présentation de la première planche de la suite de John Difool L'Incal : Après l'Incal
Avec la première planche de cet album qui n'était pas encore sorti en librairie, pliée en quatre pour entourer une carton envoyé par un des membres des humanos : alors que je la revois, je trouve étonnante cette façon de souhaiter la nouvelle année avec cette planche dans laquelle on voit John Difool en train de tomber dans le vide !

Moebius pour les Éditions Les Humanoïdes Associés
Impression en offset— 2000




Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone



samedi 14 janvier 2017

> Des cartes de vœux… Savard

J'ai pioché ici ou là dans différentes boîtes d'archives pour en ressortir d'anciennes cartes de voeux de Bande Dessinée : cela ira peut-être un peu dans toutes les directions graphiques ?…

Le but est d'en montrer une (voire plusieurs) par jour, et ce jusqu'à la fin du mois puisque que l'on peut présenter ses vœux jusqu'au 31 janvier !…
J'ai moi-même envoyé mes propres vœux si souvent au tout dernier moment, que l'intégralité du mois n'y suffisait jamais !

Deux cartes de vœux personnelles de Didier Savard avec Dick Hérisson…
Cette excellente série policière tout public éditée par Dargaud était très captivante, avec des côtés fantastiques et noirs bien présents !…
J'étais allé le voir plusieurs fois dans son appartement du 16ème arrondissement : un dessinateur très sympathique.
Didier Savard nous a malheureusement quitté pendant l'été 2016…

Savard pour ses vœux personnels
Impression en offset — 1989

Savard pour ses vœux personnels
Dessin original — Feutre sur papier calque, 1988

Savard pour ses vœux personnels
Impression en offset — 1991



Bonne Année 2017 !!!
Que cette année soit Belle, Merveilleuse et remplie de sérénité…
Santé et prospérité !
Mes meilleurs vœux de bonheur pour cette nouvelle année !!!



Valéry Ponzone